#Travail : Ces choses qui t'énervent quand on parle boulot à Tahiti


Le boulot à Tahiti, #sujetsensible, il n'y a pas 50 000 postes disponibles, et ils sont eux-mêmes dans des domaines d'activités peu varié.., alors quand tu vis en Métropole c'est sûr qu'il y a quelques discussions qui ont le don de t'irriter !

1) Il n'y a pas de travail ici !

Ah oui oui on a bien compris que la Polynésie c'est pas un paradis pour trouver du travail, la Nouvelle-Calédonie est bien mieux placé de ce côté là. Tu as le choix entre le fa'apu, être fonctionnaire ou vivre aux crochets de ta famille, bizarrement c'est une option que trop de personnes choisissent. Ou alors tu te fais pistonné et tu te dis "bravo la mentalité". Enfin c'est ce que tu te dis au départ, mais après quelques semaines de galère, tu changes vite de mentalité toi aussi, crois moi ça va vite quand tu vois les prix au magasin !

2) Pôle Emploi ? Haha c'est quoi eh ça ?

Les allocations chômage ?! Mais tu rêves là, on n'est pas en France, tu te plains des impôts, des déclarations à faire, des taxes d'habitations... mais quand t'es en galère bah Pole Emploi, la CAF, le RSA... tout ça c'est quand même du luxe pour survivre. Alors qu'à Tahiti, bah tu vends tes affaires sur E-buy du Fenua, sur Ventes et Echanges d'articles sur Facebook où tous les chômeurs comme toi trainent toute la journée de toute façon. Ou alors tu te lances dans la dernière activité de vente en réseau Kyani, Nuskin ou Herbalife... Tu te fais des sous parce que tout le monde veut maigrir, manger mieux et surtout qu'ils t'aiment bien mais seulement 1% appliqueront vraiment ces principes de vies. T'essayes vraiment de trouver du boulot dans ta branche mais on te répète que personne n'embauche et pourtant tous tes cousins ont trouvé du boulot...

3) Oui oui c'est 200 francs la petite bouteille d'eau.. Quoi en France tu payes moins d'un euro les 6L, mais tu es à Tahiti Alloo?!

Non mais c'est sérieux, y'a pas de boulot, y'a pas d'aide au retour à l'emploi et même la base de l'alimentation coûte la peau des fesses. On ne parle pas des yaourt qui coûtent 800 francs le pot, ni du fromage et du vin. Et là tu te demandes mais alors si y'a pas de boulot, comment ils font pour se payer des caisses de bières... bon passons la Hinano "c'est pas sii cher"... mais le magnum de Jack, de rhum et de tequilla de l'autre soir ils l'ont acheté comment ?!! Ha "te galette" pour aller au magasin sauf quand y'a un "trip"...

4) Bah faut aller travailler au Faapu...

Ouiii parce que tu adores ça, te lever à 4heures du matin un dimanche pour aller vendre tes fruits et légumes au marché, c'est trop ton "kiff" de porter sur ton dos des sacs qui pèsent plusieurs dizaines de kilos et ça avec un BAC+3, +5 en poche. N'empêche qu'à la fin de la journée tu l'auras ta liasse de 10 000 francs pour aller t'acheter ton alcool, tu vois c'est comme ça qu'on fait !!

5) Sinon tu passes le concours fonctionnaire ! 

On y revient ouais, fonctionnaire, genre tu t'es dis je vais faire des études pour être biologiste marin, pour être directeur des ressources humaines... BREF et là t'arrives on te dit "non mais y'a pas de travail pour toi"... et là tu entends combien ta cousine elle se fait en étant professeur des écoles, institutrice quoi, alors qu'elle, à la base voulait être journaliste, tu comprends pourquoi tout le monde se bat pour ces concours ! Sérieusement 2000 euros en tant que stagiaire, 3000 euros, 4000 euros ?? NET ?!!!! Genre y'a pas d'impôt à payer dessus ? Genre j'ai rien à déclarer ? Je signe où pour passer le concours ?? Quoi militaire c'est fonctionnaire aussi et ça gagne bien ? Ah ouais mais "uhmm" comment dire le sport tout ça, c'est pas trop mon truc, mais je le dirais à mon cousin hein !

6) Sinon demande à ton tonton... si si le piston, y'a que ça qui marche ici 'bé !

Bon évidemment fonctionnaire déjà faut réussir le concours, et même quand tu l'as réussi euh si c'est dans l'éducation faut quand même t'accrocher tu sais ... Genre professeur c'est quand même plus une vocation à la base, si le bruit des enfants ou le bordel te fait péter des câbles vaut peut être mieux passer un autre concours... Alors on te rappelle que le "piston", ou le "népotisme" c'est la base d'une société insulaire, si tu connais telle personne, elle te présentera à son amie, qui elle t'embauchera sans même demander l'avis de son supérieur, parce que lui aussi c'est son ami. Et avant tu avais des principes, mais ça c'était avant qu'on t'explique que les aides n'existent pas, que l'eau coûte cher, que l'agriculture est une option qui te cassera le dos en deux et qu'être fonctionnaire c'est peut-être pas fait pour toi... BAH tu revois ton point de vue, "finalement le piston c'est juste un petit coup de pouce pour enfin faire ce que tu sais faire le mieux".

7) Tu as entendu le fils de la femme de l'oncle de ton cousin... il a eu le poste de ministre ! Mais tu savais pas qu'il n'avait que le bac ! 

Et si t'as encore des scrupules à accepter l'aide de la famille, t'as juste à regarder le gouvernement et là tu te dis si cette bande de rigolos peut décider de mon avenir et de celui de la Polynésie, peut-être que je devrais au moins couvrir mes arrières et faire comme eux, accepter un poste bien payé sauf qu'au moins moi je ferais de mon mieux pour faire bien mon travail pour lequel je suis un minimum qualifié !

WHAT ABOUT YOU?

La vérité c'est compliqué de trouver du boulot à Tahiti, encore plus si on n'accepte pas d'aide. Je ne dis pas que le népotisme est LA solution, certains domaines contrairement à ce que l'on pense sont en pleine expansion. Et les fonctionnaires on peut les critiquer autant qu'on veut, sans eux on peut pas faire grand chose, et sans ça beaucoup de familles auraient bien du mal à vivre avec le coût de la vie en Polynésie. Et nos agriculteurs sont plus qu'indispensables, comment on ferait sans notre taro ? nos citrons, nos coco etc... Heureusement que l'on mange encore des produits de chez nous, et qu'il y a des gens pour les planter ! Chaque métier apporte son lot à notre société et tout ce qu'on espère c'est voir tout le monde pouvoir en profiter et pas seulement nos politiques...#abonentendeur

Au-delà de ça, je suis hallucinée et impressionnée de voir à quel point la Polynésie a de créateur-designer en couture et surtout que tout le monde arrive à se faire une place, parce que tout le monde fait preuve de créativité et la population, les clients sont au rendez-vous...

Enfin, le polynésien est plutôt débrouillard quand il veut, il n'hésite pas à mettre la main à la pâte pour apprendre et j'espère juste que les jeunes sauront se faire leur place, si elle n'est pas déjà prête pour eux sur le territoire car c'est eux qui feront l'avenir de la Polynésie. 

Et toi qu'en penses-tu ? De l'avenir du marché du travail ? Quels sont les métiers d'avenir sur nos îles ? Simplement les métiers sans qui on ne pourrait pas vivre aujourd'hui ?


Posts les plus consultés de ce blog

#Culture : Pourquoi les tahitiens ont un accent qui a de quoi faire des jaloux.

#Fenua - 5 astuces pour ramener les produits frais (ou non) de Tahiti dans ta valise !

#Tahitilifestyle : 7 choses que seuls les enfants de Polynésie ont déjà vécu.